Retrouvailles au sommet à Bariloche

Jour 115 (23/10/19)

On se lève très tôt ce matin, ça faisait longtemps. Mais après les événements de la veille, on n’est pas mécontent de quitter les lieux. On déjeune rapidement, on ferme nos sacs et on file prendre notre bus pour retourner en Argentine, à San Carlos de Bariloche. On descend à pieds jusqu’à la gare routière, les mains bien chargées. En chemin, on tente de retirer de l’argent mais les banques sont soit détruites, soit complètement barricadées. Les manifestations de la veille ont dû être animées… On arrive dans la gare routière, c’est parti pour de nouvelles aventures en Argentine !

On embarque dans notre bus et on passe la frontière sans problème, toujours plus rapide dans ce sens 😉. On croise de la neige sur la route, les paysages sont encore une fois super beaux. Le trajet est bien plus long que ce qui était annoncé et il est déjà 16h quand on arrive à Bariloche. On prend un taxi pour rejoindre notre hôtel, on découvre une jolie chambre pour nous 5 dans une auberge de jeunesse. Ils ont installé un lit bébé pour Julia, elle est trop contente. La femme du propriétaire est très sympa et française ! Nous discutons un bon moment avec elle. Ca fait du bien d’échanger en français.

Nous devons retrouver ici nos amis québécois. Ils sont partis se promener en ville alors on part se balader aussi en espérant les croiser. On découvre une jolie petite ville installée au bord du lac Nahuel Huapi, lac avec de belles maisons en pierres sur la place principale et une belle vue sur les montagnes enneigées des alentours. Cette ville est surnommée la petite Suisse de l’Argentine et on comprend pourquoi. On continue notre balade dans la rue principale et commerçante. On n’a pas mangé ce midi alors on s’arrête par hasard dans le glacier Rapa Nui. On se régale de glaces et de gaufres mais on a les yeux plus gros que le ventre. On apprendra plus tard que ce glacier est réputé dans la ville et on y retournera plusieurs fois !

On retrouvera finalement nos amis une heure plus tard dans leur appartement qui est situé à 100 mètres du notre, totalement par hasard. Les retrouvailles sont joyeuses, aussi bien du côté des enfants que des parents. Quel bonheur de revoir des gens connus ! Déjà 2 mois que nos chemins s’étaient séparés, on est super content de se revoir et on a beaucoup de choses à se raconter ! On prolonge la soirée dans un bon restaurant de parillas (viande grillée), El fuego Alto, une très bonne adresse. On retrouve avec plaisir les bonnes saveurs argentines. On passe vraiment une super soirée. Et puis on se dit au-revoir à nouveau, ils partent le lendemain au Chili. On espère se revoir dans quelques semaines avant de quitter le continent.

Jour 116 (24/10/19)

Aujourd’hui, c’est journée libre à Bariloche. On se promène, on se renseigne sur les choses à faire ici et dans les parcs alentours. Mylène ne se sent pas en super forme, le voyage c’est chouette mais ça fatigue parfois. Alors on fait 2 groupes, les filles qui se reposent à l’hôtel et les garçons qui se promènent, prennent le temps de manger de bons empanadas et se posent dans une aire de jeux. On finit la journée à l’auberge car la pluie s’est invitée au tableau. C’est donc jeux et devoirs au programme !

Puis on ressort manger dans un restaurant qui fait toutes sortes de chorizos (des saucisses). On se commande un grand plat à partager avec de frites et un mix de plusieurs sauces et accompagnements. On se régale (oui on continue de passer notre temps à manger !).

Jour 117 (25/10/19)

Aujourd’hui est un jour très spécial, nos premiers visiteurs arrivent ! Pierre et Martine, alias Papinou et Maminou, alias les parents de Bertrand, nous rejoignent pour 4 semaines de vadrouille en Patagonie ! Les enfants trépignent d’impatience et nous aussi ! On descend prendre notre petit-déjeuner (bof bof ici) puis on range nos sacs qu’on dépose à l’accueil de l’auberge avant de partir. On patiente en comptant les heures et les minutes, on fait les magasins, on flâne dans la ville et on mange encore des empanadas !

Puis arrive l’heure tant attendue de prendre le bus pour nous rendre à l’aéroport. Pour prendre le bus ici, il faut acheter une carte rechargeable dans un magasin revendeur et la charger avec les trajets qu’on veut faire. On tâtonne un peu pour trouver le bon arrêt de bus, heureusement qu’on avait pris un peu d’avance car on attrape le bus juste à temps !

La dernière attente parait interminable et quand on les aperçoit derrière la vitre en train d’attendre leur bagage sur le tapis, l’excitation est à son comble. Les retrouvailles sont intenses ! Tellement de choses à se dire et de moments à rattraper. Mais il y a mieux que de faire ça dans le hall des arrivées d’un aéroport. Alors on récupère rapidement nos 2 voitures de locations pour les 10 prochains jours (on a la bonne surprise d’avoir un modèle un peu plus grand que ce qu’on pensait) et on file rejoindre notre logement pour leurs 2 premières nuits ici. Pour l’occasion, on a loué une jolie petite maison au bord du lac. On galère un peu à trouver l’endroit car l’adresse sur l’annonce de Airbnb n’est pas la bonne et la proprio est un peu longue à réagir, et quand on trouve enfin, on l’attend encore pendant 20 minutes !

On s’installe et puis c’est le déballage de cadeaux !! Du fromage (bien sûr !), mais aussi du saucisson, de la terrine, du magret de canard séché, de la confiture de châtaigne, de la pâte de coin, des quenelles (demande spécifique des enfants !), des livres pour les enfants, des coloriages, des jeux incollables, des Playmobils, des vêtements… L’excitation est à son comble. Merci pour tous ces cadeaux ! On se fait un bel apéro avec un bon vin chilien et Papinou et Maminou tiennent jusqu’à tard malgré le décalage horaire !  Une bien belle journée !

Jour 118 (26/10/19)

La météo n’est pas top ce matin, on peut même dire qu’il pleut beaucoup. Alors on traîne à la maison, les enfants jouent à leurs nouveaux jeux, Lucas colorie encore et encore et on profite de passer du temps ensemble. Ça se calme en fin de matinée alors on décide d’aller se promener en ville. On retourne bien sûr manger des empanadas pour les faire goûter à nos invités. On se pose dans un magasin de chocolats qui fait aussi café. Ce n’est pas parce qu’on reçoit du monde qu’on va ralentir le rythme bouffe !! On continue la balade vers le lac mais il y a beaucoup de vent et ce n’est pas très agréable. On se promène dans les tentes des marchés d’artisanat et Maminou achète déjà son premier souvenir légèrement encombrant pour ne pas dire une immense statue !

Tiens, déjà l’heure du goûter ? Alors on retourne à Rapa Nui manger des glaces et des gaufres. De retour à la maison, on fait un peu de devoir, ça change de les faire avec les grands-parents. Et puis on enchaîne évidemment avec un bon apéro à base de fromage ! On vous annonce qu’on va encore beaucoup parler nourriture dans les prochains articles 😊.

Un commentaire sur « Retrouvailles au sommet à Bariloche »

Répondre à Maminou Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s