Bilan Bolivie

Encore une fois, nous voulons vous remercier de nous suivre sur ce blog toujours plus nombreux. On sait que le retard des articles s’accumule et on a encore tellement de choses à vous raconter ! On s’excuse mais on priorise les visites plutôt que les heures sur le PC, ne nous en voulez pas. Et on vous remercie aussi pour tous vos commentaires, ça nous faire super plaisir de vous lire à chaque fois.

Nous sommes actuellement en Nouvelle-Calédonie, notre périple en Océanie touche bientôt à sa fin et nous sommes content de partir à la découverte d’un nouveau continent très prochainement.

Voici maintenant le bilan de notre 2ème pays, la Bolivie.

Nombre de jours dans le pays : 40 jours

Notre itinéraire :

Pour rappel, nous sommes arrivés en Bolivie par le Pérou, nous avons passé la frontière à pied grâce aux transports en commun. Avec un passeport français, nous avons le droit de rester 90 jours dans le pays en tant que touriste mais les douaniers ne vous en donnent que 30 quand vous arrivez. Pour rester plus de 30 jours, il faut faire prolonger ce visa gratuitement auprès d’un service d’immigration dans l’une des villes du pays. Nous l’avons fait à Cochabamba, personne dans le service, quelques photocopies plus tard, nous avions un tampon « +30 dias » sur notre passeport. A renouveler pour les 30 derniers jours.

  • Copacabana : 4 jours (dont 2 jours sur l’Isla del Sol)
  • La Paz : 3 jours (dont 1 journée de transport)
  • Rurrenabaque (Amazonie) : 6 jours (dont 3 jours dans la pampa)
  • Sajama : 2 jours
  • Cochabamba : 5 jours (dont 1 journée de transport)
  • Sucre : 9 jours
  • Potosi : 1 jour
  • Tupiza : 3 jours
  • Sud Lipez et Uyuni : 4 jours

La Bolivie en chiffres :

  • 40 jours passés dans le pays
  • 21 bus dont 1 (mémorable !) de nuit : 44h sur les routes et 2800 km
  • 11 taxis : 4h30
  • 3 Jeeps : 8h
  • 2 avions : 1h
  • 2 bateaux : 2h
  • 1 pirogue : 8h
  • 3 motos-taxi
  • 5 téléphériques
  • Des heures de 4*4 dans le Sud Lipez

Notre impression générale sur ce pays :

Ce pays est incroyable en termes de paysages, tous très variés. On a pu voir des montagnes avec des sommets enneigés à plus de 6000 mètres, des plaines désertiques, des canyons, la moiteur et la végétation de la jungle, des lagunes par dizaines et même des montagnes rouges et une ambiance far-west. Et tout ça, sans changer de pays !

La faune est aussi incroyable, on a croisé des centaines de lamas, alpacas et vigognes, des autruches, des dizaines de flamands roses, sans parler de tous les animaux de la pampa.

Par contre, les boliviens ne sont pas aussi charmants que les péruviens. Ça choque beaucoup au début, surtout quand on arrive du Pérou et qu’on a été accueillis avec le sourire depuis le début. Ici, tout le monde fait la tronche, même quand c’est jour de fête. On a parfois l’impression qu’on dérange, qu’on arrive au mauvais moment. Puis au bout de quelques jours, on finit par s’y faire. Heureusement, ils ne sont pas tous comme ça et on a aussi fait de très belles rencontres. Mention spéciale pour notre guide et notre cuisinière dans notre trip dans le Sud-Lipez.

Transport :

Nous avons effectué quasiment tous nos déplacements en bus. Nous avons fait une exception pour aller en Amazonie où nous avons fait l’aller/retour en avion pour éviter un trajet de 20h sur une route dangereuse. Comme au Pérou, l’organisation des transports en commun est assez particulière, quand on veut prendre un colectivo, chaque destination a sa propre gare routière. Pour les bus longue distance et les minibus touristiques, il peut y avoir plusieurs gares routières dans la même ville et il faut bien préciser au taxi avec quelle compagnie on souhaite voyager pour qu’il vous emmène au bon endroit. Le seul bus de nuit que nous avons pris était confortable, l’inconfort vient plutôt de l’état des routes empruntées et du pilote sur lequel vous tombez…

Concernant les taxis, nous avons trouvés très peu de taxis « officiels ». Il ne faut pas hésiter à négocier le prix, certains chauffeurs ne se gênent pas pour doubler le prix (en discutant avec d’autres voyageurs, on s’est rendu compte que certains ont payé le double de nous pour se rendre à la gare routière d’une ville…).

Logement :

Comme pour le Pérou, nous nous sommes fixés comme budget de ne pas dépasser 50€ par nuit pour tous les 5 et c’était encore plus facile à respecter dans ce pays ! Même en Amazonie où nous nous sommes fait plaisir avec un bel hôtel, nous l’avons respecté (bon dans une chambre triple avec les garçons dans le même lit).

Les chambres que nous avons louées étaient globalement confortables mais comme au Pérou, rien n’est isolé en Bolivie et encore moins chauffé. Nous avons eu quelques nuits très très fraîches notamment sur l’Isla del Sol, Potosi, Sajama ou encore dans le Sud Lipez. Puis nous avons retrouvé la douceur dès que nous sommes redescendus en altitude, les variations sont assez importantes dès qu’on perd 1000 mètres.

Nous avons aussi fait 1 trajet en bus de nuit qui fut particulièrement épique. Nous n’avons pas retenté l’expérience après ça, les routes de Bolivie ne sont vraiment pas agréables même si très jolies.

Nourriture :

Alors alors, comment parler de la nourriture bolivienne en restant agréable ? Ici on ne trouve quasiment que du poulet avec du riz et des pommes de terre. On a tenté de nous faire la cuisine quand on a fait notre break à Sucre mais nous avons tous été malade chacun notre tour. Nous avons aussi testé les marchés mais encore une fois, on retrouve beaucoup de plats de riz et viande et toujours cette soupe de riz (leur fameuse sopa de arroz). Bref, vous avez compris qu’on n’a pas vraiment adoré la nourriture en Bolivie. Exception faite pendant notre trip de 4 jours dans le Sud Lipez où notre cuisinière Yesica nous préparait des plats tellement bons ! Et quelques pizzas testées ici et là. On s’est bien rattrapé ensuite en Argentine !

Activités :

Les activités en Bolivie sont très natures. Il y a beaucoup de parcs naturels, les entrées sont payantes, souvent seuls les adultes paient mais ça vaut la peine d’y aller. Et dans ces parcs, il suffit d’ouvrir les yeux, des plaines où se promènent des dizaines de lamas et de vigognes, des cônes de volcans enneigés, des canyons, des geysers, des sources chaudes, des lagunes de toutes les couleurs remplies de flamands roses jusqu’à la jungle de l’Amazonie et ses animaux exotiques, la Bolivie a tellement à offrir. Il est possible aussi de faire des activités « sportives » telles que la tyrolienne. C’est pour ça aussi que, malgré leur malbouffe, on y est resté aussi longtemps 😉. Rien que d’en parler, on a déjà envie d’y retourner !

Budget :

Voici le récapitulatif de notre budget pour ces 40 jours passés en Bolivie.

Comme pour le Pérou, nous sommes plutôt satisfaits de la tenue de notre budget qui est inférieur à ce que nous nous étions fixés malgré 2 gros extra qui sont l’Amazonie et l’excursion dans le Sud Lipez qui augmentent considérablement la moyenne. Nous avons dépensé un total de 4005€ tout compris, soit 25€ par jour et par personne (on ne compte toujours pas Julia qui mange souvent dans nos assiettes, qui ne paie quasiment jamais le bus et qui ne prend pas de lit dans les hôtels) contre les 35€ initialement prévu. On a essentiellement réduit les coûts sur les transports en prenant le plus souvent les colectivos (bus locaux) et à Sucre nous avions un appartement dans lequel nous pouvions cuisiner et éviter les restos (même si on peut manger pour pas cher dans la rue ou les comedor locaux). A côté de ça, nous avions trouvé un très bon glacier à Sucre dans lequel nous prenions souvent notre pause goûter (souvent en remplacement du déjeuner).

Ce qui nous a plu :

  • Les rencontres avec certains locaux et surtout notre rencontre avec nos amis québécois (qu’on va croiser encore en Argentine et au Chili 😉)
  • Les jus de fruits frais sur les marchés
  • La ville de Sucre
  • La région de Sajama, ses majestueux volcans et les bains chauds au milieu de ces paysages.
  • Notre séjour dans la pampa amazonienne et notre rencontre avec les petits singes jaunes
  • Faire du cheval à Tupiza
  • La région du Sud Lipez, certainement les plus beaux paysages qu’on ai pu voir !

Ce qui ne nous a pas plu :

On pourrai quasiment faire la même liste que pour le Pérou à quelques petites choses près.

  • Le sourire sympathique des boliviens (ironie !). Au bout d’un moment on finit par s’y faire et puis comme tout, il y a des exceptions.
  • La conduite un peu sportive de certains chauffeurs de bus qui rendent malades les enfants.
  • Se faire lâcher avec 1h30 d’avance à 5h du matin dans une gare routière.
  • Les piétons ne sont pas prioritaires ! On a failli nous écraser un bon nombre de fois, même avec des enfants !
  • La pollution et le bruit des voitures dans les villes
  • Le klaxon des taxis incessant dès qu’ils croisent une personne
  • La non-isolation des habitations
  • Quand la douche était froide
  • La télévision constamment allumée dans les restaurants. Pas facile de faire manger les enfants !

Ce qui nous a surpris :

Comme pour les choses qui nous ont déplus, on peut en reciter qu’on avait trouvé au Pérou mais pas que !

  • Mâcher de la coca
  • Il n’y a pas d’arrêt de bus pour les bus locaux, il suffit de tendre le bras (ou de se mettre au milieu de la route) pour les arrêter.
  • Les dépassements des véhicules complètement à l’arrache !
  • Les prix ne sont jamais affichés, même dans les pharmacies par exemple.
  • On peut monter à 5 à l’arrière d’un Tuk-tuk !
  • La volonté de satisfaire le touriste, souvent au détriment des locaux. 3 grand gaillards se sont serrés sur une banquette dans le coffre d’une voiture pour que nous puissions avoir 4 places pour nous 5…

Un commentaire sur « Bilan Bolivie »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s