La Paz – Canyon de Palca

Jour 37 (06/08/19)

La nuit ne fut pas extra et Bertrand est toujours barbouillé. On décide de faire 2 groupes pour la journée. Mylène et Baptiste veulent aller se promener en dehors de la ville et Bertrand restera se reposer avec Lucas et Julia qui ne veulent pas marcher.

On va donc vous raconter la journée de Baptiste et Mylène qui est plus intéressante que celles de ceux qui font la sieste 😊. On veut aller marcher dans le Canyon de Palca, situé à 30 km de la Paz. On part à la recherche d’un colectivo. Après quelques conseils et recherches sur internet, on sait qu’il faut aller à Uni, on se rend donc sur une avenue à 40 min de chez nous et on attend. On voit passer des dizaines de mini-bus mais on ne sait pas trop dans lequel monter, on ne reconnait aucune destination. Et puis j’en vois un qui va dans la direction de là où on veut aller, à Ovejuyo. On grimpe dedans, on verra bien.

Le bus continue encore plus loin et nous rapproche de notre destination. Il s’arrête finalement à Apana. Le chauffeur nous indique qu’il faut attendre ici un autre colectivo pour aller jusqu’à Uni. On n’attend pas très longtemps et le 2ème colectivo arrive. On demande au chauffeur de nous indiquer où descendre pour être au plus près du départ de la rando pour le canyon. On arrive donc au village de Uni et il y a une fête car aujourd’hui c’est la fête nationale de la Bolivie. Une fanfare joue, il y a des danseurs et beaucoup de monde ! On en profite pour se prendre une petite glace.

On tâtonne un peu pour trouver le départ de la rando, on demande à plusieurs personnes mais ils n’ont pas l’air de me comprendre. Je sais que mon espagnol n’est pas extra mais quand même. On trouve donc le chemin qui descend dans le canyon, la vue est magnifique sur le mont Illimani tout enneigé.

Il n’y a personne, aucune indication, et on finit par perdre le sentier. On se retrouve devant un ravin, impossible de passer. On croise alors un groupe de personnes avec 2 enfants en train de remonter, on se demande s’ils font la balade dans l’autre sens ou s’ils ont rebroussé chemin car ils se sont perdus comme nous. On tente un autre chemin mais ça descend raide et on a peur de tomber sur un autre ravin. On se demande alors si on remonte aussi maintenant ou si on tente quand même ce chemin en prenant le risque de devoir tout remonter. On choisit de tenter le coup. La descente est parfois raide et glissante dans la poussière et au milieu de la végétation mais on finit par arriver en bas. Ouf !

On est donc dans le canyon, il nous reste encore la moitié du chemin à faire, on a perdu pas mal de temps dans cette descente, il est presque 14h. On marche encore un peu et on trouve un joli rocher au fond de ce canyon pour pique-niquer, quelques chips et empanadas. On continue notre chemin, les personnes qu’on a croisé qui avait fait demi-tour un peu plus haut ont fini par nous rattraper et marchent pas très loin de nous. On avance quelques kilomètres dans ce canyon, c’est assez grandiose comme cadre. Puis le chemin remonte doucement vers le village de Palca par une piste.

Il est 16h quand nous finissons la rando, on vient de faire un peu plus de 10km, Baptiste a bien marché. Comme à Uni, il y a une fête dans le village, de la musique et des danses.

On attend un moment sur la place principale mais on ne voit aucun colectivo partir pour rentrer à La Paz. Les autres personnes attendent aussi alors je leur demande s’ils savent où et quand part le colectivo pour la capitale. Ils sont dans le même cas que nous, ils veulent rentrer là-bas et ne savent pas comment. Comme nous sommes un jour férié, il n’y a quasiment pas de transport. Il commence à se faire tard et je suis seule avec Baptiste, je n’ai pas très envie de me retrouver coincée ici pour la nuit. Après quelques investigations, on apprend qu’il y a des colectivo, mais très peu, qui partent d’une rue de l’autre côté du pont, mais il y a aussi beaucoup de personnes qui veulent les emprunter et tout le monde se rue dedans et on n’a peu de chance d’en attraper un avant la nuit à ce rythme.

Une personne du groupe passe donc un coup de fil à une connaissance à lui qui est chauffeur et qui accepte de venir dans le village pour nous ramener en mini-bus, à nous tous nous sommes 9 alors il accepte. On l’attend un bon moment, on pense qu’il nous a fait faux-bond mais il finit par arriver et on prend un mini-bus qui était garé dans la rue. Je ne sais pas d’où sort ce gars mais il nous sauve la mise ! On finit de remplir le mini-bus avec quelques personnes qui attendaient au bord de la route et on est parti. On mettra 1h30 à rejoindre la Paz. Il nous dépose assez loin de notre hôtel, on est un peu fatigué de marcher et il fait quasiment nuit alors on se rend sur l’avenue principale qui remonte en direction de chez nous dans le but de trouver un bus de ville qui nous y rapproche. J’en arrête un au hasard, lui demande s’il se rend sur une place dont je connais le nom proche de chez nous et bingo, il y va ! En quelques minutes nous y sommes pour une poignée de bolivianos, nous sommes assez contents d’avoir pu nous débrouiller comme ça dans ce bazar. En descendant du bus, on tombe sur des stands qui vendent des hamburgers hyper gras. J’en prends plusieurs à emporter, ça fera l’affaire pour ce soir, on n’a pas envie de ressortir après cette journée. Encore un dernier effort pour remonter les quelques rues avant notre hôtel. On est content de rentrer et de retrouver les autres, cette journée séparée nous a fait bizarre mais c’était agréable de pouvoir se raconter ce qu’on avait fait. Pendant ce temps, Bertrand s’est reposé avec les 2 plus petits et en ont profité pour refaire un petit tour dans le quartier. Ce n’est toujours pas la forme ce soir alors on décide de reporter notre départ et de rester une nuit de plus pour repartir en pleine forme.

Jour 38 (07/08/19)

Nouvelle journée à La Paz mais pas de programme pour aujourd’hui. Tout le monde va mieux mais cette journée de repos ne fera pas de mal. Après un bon petit déjeuner, on profite de ce temps libre pour faire un peu de devoirs et avancer le blog. Notre hôtel dispose d’une jolie terrasse au dernier étage toute vitrée et c’est plutôt agréable. On savait en partant que la composante école ne serait pas la plus amusante pour tout le monde et ça se confirme ! Mais on va tenir bon !

En début d’après-midi, nous nous décidons à sortir prendre l’air. On fait un tour dans les marchés, on s’achète quelques fruits pour grignoter puis on traîne dans les magasins de souvenirs. On craque sur une trousse et plusieurs pochettes en tissus typique de là-bas, Mylène en voulait une depuis qu’elle a vu celle de nos amis Suisse pour ranger les jeux des enfants et son carnet de bord avec toutes les étiquettes qu’elle garde.

Retour à l’hôtel pour une bonne douche, la dernière avant un moment, on n’est pas sûr de trouver de l’eau chaude à notre prochaine étape… On refait un peu de devoirs avant de sortir manger. Ce soir, nous dînons avec une autre famille de voyageurs, c’est sympa de pouvoir échanger sur les différentes expériences que nous avons vécues.

On rentre préparer nos sacs pour le départ du lendemain matin, une longue journée de transport nous attend et on veut essayer de partir tôt.

2 commentaires sur « La Paz – Canyon de Palca »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s