A la Paz, à la Paz, à la Paaaaz !

Jour 28 (28/07/19)

Et c’est reparti pour prendre un nouveau bus. Ce matin on part en direction de la plus haute capitale du monde, la Paz. Ce nom fait beaucoup rire les enfants car les rabatteurs de bus crient à tue-tête « à la Paz à la Paz à la Paz à la Paz ! » très vite et avec la voix qui monte. Ils s’amusent à les imiter ce qui fait beaucoup rire les locaux. On se rend sur la place où sont garés tous les bus et on trouve rapidement un bus local qui part dans 20 minutes. La route tourne un peu mais le trajet se passe bien. On arrive à un endroit où la route s’arrête car il y a un bras du lac Titicaca qui passe au milieu et ils n’ont pas fait de pont. A la place, on doit descendre du bus pour le laisser monter seul sur une espèce de barque en bois afin de faire la traversée pendant que nous prenons un petit bateau à moteur pour faire le même trajet. Au passage, ils en profitent pour nous faire payer une taxe… On retrouve le bus et nos affaires de l’autre côté et c’est reparti pour 3 heures de route.

On s’occupe comme on peut pendant la traversée…

Une fois arrivés à l’entrée de la capitale, on se rend compte du bazar qu’il y a ici. On reste coincé un bon moment dans les bouchons sur les hauteurs de la ville. Il y a des stands au milieu des rues, des colectivos en ligne de partout, notre bus a du mal à se frayer un passage dans ce bazar ! On finit par descendre vers le centre et on aperçoit au loin les lignes de téléphérique qui font le tour de la ville. Notre bus nous dépose un peu au milieu de nulle part. Les taxis sont inexistants à notre descente du bus, étant donné qu’on a pris un bus local et qu’on n’est pas arrivé à la gare routière principale de la ville, ils ne viennent pas attendre les touristes à cet endroit-là. On se rend compte grâce à l’application « maps.me » qu’on n’est pas si loin de notre hôtel (environ 25 min) et on décide d’y aller à pied car ça descend tout le long.

La Paz est une ville construite sur des collines et toutes ses rues sont en pente. A 3800 mètres d’altitude, c’est vite fatigant. En plus, les trottoirs sont soient défoncés, soient occupés par la multitude de vendeurs en tout genre. Du coup c’est un peu galère avec nos gros sacs au milieu de ce bazar. Il est déjà 15h et on n’a pas mangé alors sur le chemin on achète des boules de pomme de terre fourrées à la viande qui vont nous caler un moment. On n’est déjà pas très discret dans ce quartier populaire avec nos têtes de touristes et nos gros sacs mais Julia en rajoute en hurlant et pleurant qu’elle ne veut pas marcher !

Arrivé à l’hotel, on pose nos gros sacs et on repart tout de suite se promener en ville avant qu’il fasse nuit. On descend c’est plus facile et on arrive sur la Plaza San Francisco et l’avenue du Prado, on est dimanche et il y a un peu d’animation.

Puis on retourne dans le quartier des marchés. Il s’agit d’immenses marchés en plein air qui envahissent des rues entières, on trouve aussi des passages couverts, on a parfois l’impression d’être dans un souk. On retrouve les allées des jeans, des chaussures, des produits d’entretien, des jeux, de la laine et j’en oublie ! Et au milieu de tout ça, circulent toutes sortes de véhicules, des taxis, des colectivos, des motos…

On se perd dans ces rues un bon moment. Puis on cherche un endroit où manger, il n’est pas encore 18h mais les gens mangent tôt ici. On a beaucoup de mal à trouver un resto dans ce quartier peu touristique, on se retrouve dans une sorte de cantine qui fait… du poulet !! Mais du poulet de plusieurs sortes différentes, soit du poulet pané, ou un quart de poulet ou encore du poulet frit avec du riz, des pâtes ET des frites ! On est les seuls touristes au milieu des locaux mais tant pis, ça fera l’affaire !

On rentre bien fatigués après cette journée bien chargée. Les enfants ne mettent pas longtemps à s’endormir et nous on finit de regarder La casa de Papel 😉.

Jour 29 (29/07/19)

Ce matin nous avons la bonne surprise de découvrir le meilleur petit déjeuner de ce tour du monde (pour le moment…). Du vrai pain frais avec du beurre, des crêpes avec du caramel, des œufs, des céréales, du jambon et même du fromage (pas top). On se fait un vrai repas !

C’est donc repu que nous partons arpenter la ville. Pour cette nouvelle journée, nous voulons prendre le téléphérique qui fait le tour de la ville. Les enfants sont trop motivés ! Cette ville est tellement étendue et tout en pente que marcher devient une option trop pénible. Et nous n’avons qu’une journée pour la visiter. Une fois que nous avons compris le système des billets avec correspondance, on prend 2 lignes différentes pour atteindre le quartier El Alto qui, comme son nom l’indique, se trouve tout en haut avec une belle vue sur la ville. A chaque départ d’une station, les enfants ont l’impression qu’on va décoller.

On fait un tour du quartier, le temps de manger une glace et de grignoter des empanadas et on prend une autre ligne pour traverser la plaine de El Alto avant de prendre une dernière ligne pour redescendre dans le quartier des marchés. C’est vraiment génial ces téléphériques ! On se dit que toutes les villes devraient avoir ça, c’est carrément pratique pour visiter les villes. En plus la vue est superbe !

La ligne « grise » sur el alto :

A la Paz, les taxes pour les propriétaires sont plus élevées lorsque la maison est terminée. C’est pourquoi nous voyons énormément de maison non finies avec les murs en brique laissés tels quels.

Puis on redescend avec la ligne « rouge ». Pratique ces couleurs pour se repérer !

Les enfants ont adoré et nous aussi ! On passe le reste de la journée à flâner dans les marchés, on arpente toutes les allées des jouets pour trouver des petits jeux pour les enfants. On leur a emmené que des jeux de cartes et ils ont envie de jouer à autre chose. On leur trouve un lot de voitures en plastique et ils font encore la tronche car ils voulaient le super méga gros camion ou l’immense dinosaure. Ils n’ont pas encore compris le concept du sac à dos qui est plein à craquer…

On se prend un repas à emporter et on rentre manger à notre hôtel. Nous refaisons déjà nos sacs car demain nous repartons vers une destination que nous attendons tous avec impatience…

2 commentaires sur « A la Paz, à la Paz, à la Paaaaz ! »

  1. J adore vous lire !!! Vous nous faites voyager avec vous en décrivant les découvertes extraordinaires et les petits tracas avec les enfants : la vraie vie !!! Bonne continuation et à très vite !!! Floriane

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s